Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 15:50


Hippodrome  régional
Discipline Trot
Dépt 75
Corde

Adresse postale 2 route de la Ferme 75012 PARIS Tél. : 01 49 77 17 17

Commentaires A la fin du dix-huitième siècle, l'hippodrome se situait dans le parc du château royal de Vincennes. Il fut inauguré le 2 avril 1781. Jusqu'en 1790, les « Plateaux du Roi » se disputèrent à Vincennes, chaque année, au printemps, pendant plusieurs jours avec plusieurs courses par réunion. Des courses à caractère privé eurent lieu en automne. En 1879, la Société du Cheval Français obtient la concession du Plateau de Gravelle (l'emplacement actuel de l'hippodrome de Vincennes). Devant de modestes tribunes en bois, quatre courses au trot et deux épreuves d'obstacles ont lieu sur la piste en herbe de 2.000 mètres. Le succès de cette première manifestation suivie de trois autres journées de courses, conduit en 1880 à l'établissement d'un programme comportant seize réunions. En 1894, trente-cinq journées de courses se déroulent à Vincennes. A partir de 1906, cinq journées de courses supplémentaires, entre le 20 novembre et le 15 février, furent organisées. Ces « meeting d'hiver » obtinrent un franc succès populaire. En 1910, il y avait déjà vingt-six réunions. Après l'interruption due à la première guerre mondiale, l'hippodrome de Vincennes trouvera son second souffle, en 1920 avec soixante-seize réunions. Cette même année, sera créé le premier Prix d'Amérique. Depuis cette époque, le Prix d'Amérique est la plus grande épreuve de Vincennes attirant chaque année 30 à 40.000 spectateurs. Le développement continu des courses et la fréquentation massive du public à Vincennes entraînèrent une série de travaux d'aménagement. En 1934, alors que les courses d'obstacles sont abandonnées, une piste d'entraînement est conçue ; en 1936, le pavillon et le pesage sont agrandis. En 1941, un immense hall, long de 120 mètres, large de 35, est mis en service. Sur l'initiative de René Ballière, le 20 juin 1952, sont inaugurées les premières nocturnes de Vincennes qui renforcèrent la réputation mondiale de l'hippodrome. En 1964 un centre d'entraînement voit le jour dans le Domaine de Grosbois. Dans les années 1970, les difficultés d'accès et de stationnement à l'hippodrome de Vincennes et le manque de confort des enceintes réservées au public conduisent à entreprendre sa rénovation complète. Ce vaste programme de modernisation et d'agrandissement des installations fut achevé en 1983. Aujourd'hui, l'hippodrome de Paris-Vincennes est assurément le « temple du trot » en France.
Repost 0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 00:27
Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 18:16
La décision a été arrêtée par SA l'Aga Khan. Zarkava a terminé sa carrière de courses et va entrer au haras dans les semaines qui viennent. Elle sera "mariée" à Dalakhani, autre vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe, dès 2009.
 
ZARKAVA rentre au haras


La championne rentre donc au haras, invaincue en sept sorties et titulaire de cinq succès de Groupe I, pour 3.364.620 euros de gains.

La raison de l'éleveur a été plus forte que la tentation et la passion pour les courses du propriétaire. Après une semaine de réflexions et de discussions avec Alain de Royer Dupré et ses équipes de management, SA l'Aga Khan a opté pour le long terme.Il a été en celà logique à sa politique d'éleveur-propriétaire "traditionnel" comme il n'a de cesse de le répéter, s'inscrivant dans le temps et dans l'histoire et privilégiant avant tout la qualité de sa jumenterie.
Lundi midi, dans un communiqué de presse, SA l'Aga s'explique. "Bien que mon équipe et moi -même ayons l'immense regret de ne plus voir l'athlète hors norme qu'est Zarkava se produire à nouveau en compétition, nous avons décidé de la rentrer au haras car sa valeur d'élevage est inestimable. La qualité et la jeunesse de notre jumenterie sont d'une importance fondamentalepour notre activité d'élevage et constituent deux conditions nécessaires à la réussite au plus haut niveau des chevaux que nous élevons. Nos haras ont produit trois pouliches d'exception au cours des trois dernières années: Mandesha, Darjina et Zarkava. Leur intégration à notre jumenterie va augmenter de manière significative sa valeur économique et la probabilité de succès des générations futures à une époque où la concurrence se globalise fortement."
Le propriétaire-éleveur profite également de l'occasion pour adresser publiquement un grand coup de chapeau à ses équipes. "Je remercie les équipes des haras irlandais et français pour leur travail remarquable. Sans leur grand dévouement, nous n'aurions pas pu produire des champions comme Zarkava, Sinndar, Azamour et Dalakhani. Alain de Royer Dupré, Christophe Soumillon et toute l'équipe du centre d'entraînement d'Aiglemont doivent eux aussi être applaudis pour leur travail remarquable qui a permis d'amener Zarkava au sommet de sa forme à chacune de ses sept courses extraordinaires."  
Début 2009, Zarkava ira donc à la rencontre d'un autre gagnant de l'Arc, son compagnon de couleurs Dalakhani, de cinq ans son aîné. La première année de production de ce fils de Darshaan s'honore déjà deux vainqueurs de Groupe I, avec les 3 ans Moonstone (Irish Oaks) et Conduit (St Léger). 
On rappellera que la mère de Zarkava, Zarkasha est pleine de ce même Dalakhani.
Repost 0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 13:21

Sept épreuves de Groupe I et quatre courses de Groupe II sont au menu de ce weekend exceptionnel de plat programmé à Longchamp dont le point d'orgue sera le Prix de l'Arc de Triomphe, dimanche, à 16 heures 20.

Un weekend de l'Arc exceptionnel

Ils sont venus, ils sont tous là. Sur toutes les distances et dans toutes les générations, les meilleur(e)s sont au rendez-vous du weekend de l'Arc, à de rares exceptions près, sans parler de l'élite des chevaux de pur sang arabe qui disposera lui aussi de son Groupe I, avec la Qatar Arabian World Cup.

Près de 7 millions d'euros vont être distribués sur les seize courses programmées lors de ces deux journées, avec un record pour l'Arc doté de 4 millions, soit le double de l'an passé, grâce au nouveau sponsoring du Qatar.

Ce doublement de l'allocation de l'Arc vaut au classique des classiques de Longchamp de réunir, cette année, un plateau exceptionnel (voir l'article de présentation de Stéphanie Chastin). Pour en mesurer toute la beauté et la singularité, il faut bien se rendre compte de la nature de l'exploit que tente de réaliser les invaincus Zarkava et Vision d’Etat. Depuis 1945 et Nikellora, aucune pouliche de 3 ans n’a réalisé le carré gagnant « Poule d’Essai, Prix de Diane, Vermeille et Arc de Triomphe ». Depuis 1982 et sa compagne de couleurs, Akiyda, plus aucune pouliche de 3 ans n’a vaincu le premier dimanche d’octobre. Voilà pour Zarkava. Depuis 1941 et Le Pacha, aucun mâle de 3 ans n’a gagné le Prix du Jockey Club au printemps puis est arrivé invaincu au départ de l’Arc. Mieux encore, si Vision d’Etat venait à l’emporter dimanche, il deviendrait le premier cheval entraîné en province à réaliser cet exploit.La classe et l’insouciance de la jeunesse face à l’expérience et la dureté des aînés: c’est l’éternelle inconnue qui fait tant l’attrait du Prix de l’Arc de Triomphe.

Mais cette épreuve ne doit pas reléguer aux oubliettes les autres vedettes qui vont se produire en piste. Samedi, le formidable stayer irlandais Yeats, âgé de 7 ans et triple vainqueur de la Gold Cup à Ascot, est au départ du Prix du Cadran qui lui avait échappé l'an passé (troisième). Ce même jour, les deux pouliches françaises de 3 ans, African Rose et Natagora, qui ont gagné toutes les deux au niveau Groupe I en Angleterre, vont en découdre dans le Prix de la Forêt, sur 1.400 mètres, pouvant y battre les mâles et leurs aîné(e)s. Quelques minutes plus tard, l'élégant Sageburg peut briller dans le Prix Dollar, pour le compte de la casaque Aga Khan.

Dimanche, le meilleur cheval de vitesse d'Europe, le gris de Freddy Head Marchand d'Or tentera de gagner son troisième Groupe I de la saison et son premier Prix de l'Abbaye de Longchamp, au nez et à la barbe de dix-neuf adversaires, dont Desert Lord, lauréat de ce Groupe I en 2006 et de la sud-africaine, National Colour.
Le maître entraîneur irlandais, Aïdan O'Brien nous donnera ensuite l'occasion d'admirer ses deux meilleurs 2 ans du moment, le mâle Mastercraftman, déjà vainqueur de deux Groupe I cette année et la pouliche Again, elle aussi déjà gagnante de Groupe I. Et puis, juste avant l'Arc, se déroulera un Prix de l'Opéra qui s'annonce somptueux avec la présence de deux irlandaises de très gros calibre, la "Bolger" Lush Lashes et la "O'Brien" Moonstone, mais encore la lauréate du Prix de Diane allemand, Rosenreihe, la 3 ans Aga Khan venue d'Irlande, Katiyra restant sur deux succès ainsi que les très bonnes juments d'âge, Fair Breeze et Light Green.
Deux journées d'ivresse, dans tous les sens du terme, pour les amoureux des courses de haut niveau.

                        XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
L'épreuve de plat la plus prestigieuse au monde présente un plateau de seize partants dimanche à Longchamp. La 87e édition, placée sous le sponsoring du Qatar pour la première année, est désormais la course sur gazon la plus richement dotée au monde avec 4 millions d'euros d'allocation.

Un Arc de Triomphe sous le charme de Zarkava

Six pays sont représentés par les meilleurs pur-sang du monde. Mais, un diamant à l'état brut attire toutes les attentions depuis plusieurs mois. L'invaincue Zarkava est face à sa destinée. Tout se décline autour de la pouliche du prince Aga Khan.

Zahra. Petite Etoile, poulinière chère à SA Aga Khan, n'a produit qu'une femelle Zahra, nommée comme la fille du prince. Ici démarre la magnifique histoire de Zarkava. La pouliche invaincue en six sorties entraînée par Alain de Royer Dupré s'attaque à son cinquième Groupe I. Impressionnante à chacune de ses six victoires, notamment la dernière où elle a quasiment rendu 25 mètres dans le Prix Vermeille, cette championne affronte les mâles pour la première fois. En cas de victoire, Zarkava réaliserait un grand "5" inédit (Marcel Boussac-Poule d'Essai-Diane-Vermeille-Arc) et entrerait dans l'histoire.



Aidan O'Brien a remporté son premier Prix de l'Arc de Triomphe l'an passé avec Dylan Thomas à l'issue d'une arrivée mouvementée. Le suspense, l'entraîneur irlandais a l'habitude de le maintenir. Encore une fois, l'homme de Ballydoyle a attendu le dernier moment avant d'afficher ses intentions. Finalement, il présente Duke of Marmalade, invaincu en cinq sorties dans les Groupe I cette année, et Soldier of Fortune, cinquième de cette course l'an passé. Johnny Murtagh a porté son choix sur le premier nommé qui a absolument besoin du bon terrain, à l'inverse de son compagnon de couleurs. Le duo irlandais sera accompagné par Red Rock Canyon (Colm O'Donoghue), seul leader au départ. Duke of Marmalade pourrait décliner la lutte si la piste s'assouplissait.



Records. Celui du nombre de victoires est détenu par André Fabre avec sept réalisations. Cette année, il aligne Getaway (Olivier Peslier), quatrième de l'édition 2007. Le fils de Monsun aborde la course dans la position d'un challenger mais l'homme sait amener ses chevaux au top le jour J. Le chrono record de l'épreuve est l'apanage d'un pensionnaire d'André Fabre. En 1997, Peintre Célèbre, sous la monte d'Olivier Peslier parcourait les 2.400 mètres en 2'24''6. Le double changement de vitesse du protégé de Daniel Wildenstein restera dans les annales.



Kamikaze. Meisho Samson (Yutaka Take) tente sa chance dans un lot certainement un peu au-dessus de ses moyens. Il n'a pas l'aura d'un Deep Impact qui avait déchaîné les foules en 2006 (plus de 60.000 spectateurs), mais le Japon est un peuple passionné par les courses hippiques et les chevaux. Shigetada Takahashi a choisi l'option de la fraîcheur pour ce fils d'Opera House. Les chevaux japonais ont obtenu leur meilleur classement en 1999 avec El Condor Pasa (2e de Montjeu).



Anglais. Ils sont souvent redoutés et redoutables. Onze pur-sang entraînés outre-Manche ont passé le poteau en tête dans l'Arc de Triomphe. Marienbard (2002) et Sakhee (2001) sont les deux derniers lauréats. Ils étaient entraînés par Saeed Bin Suroor pour Godolphin. Schiaparelli (Lanfranco Dettori) représente les intérêts des princes de Dubaï. Ask (Ryan Moore), Papal Bull (Jimmy Fortune) pour Michaël Stoute, et Youmzain (Richard Hills) pour Mick Channon complètent l'armada britannique. Ce dernier a pris la deuxième place de l'Arc 2007.



Vision d'Etat est l'autre concurrent invaincu de la course. Le meilleur poulain de 3 ans français n'a jamais déçu, remportant un Prix du Jockey-Club fourni en partant, offrant au passage leur premier classique cantilien à Ioritz Mendizabal et à Eric Libaud. La province est représentée également par Blue Bresil (William Mongil). Le fils de Chichicastenango, plaisant lauréat du Prix Niel (préparatoire de choix pour les 3 ans), pourrait être le premier cheval entraîné en province à vaincre dans ce Groupe I.



Allemands. A leur actif, une seule réalisation en 1975 par l'intermédiaire de Star Appeal, entraîné par Theodor Grieper. Depuis, les chevaux allemands ont pris des places à l'image de Leggera, Borgia ou encore Tiger Hill. It's Gino (Thierry Thulliez), solide pur-sang, est courageux et dur à l'effort, des caractéristiques propres aux sujets germaniques. Le seul concurrent supplémenté de la course, Kamsin (Johan Victoire), est le meilleur 3 ans outre-Rhin. Ce fils de Samum a gagné le Derby allemand et a également devancé Papal Bull. Un terrain très souple l'avantagerait.
Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 14:32
Trois gros morceaux étaient au menu de la journée des membres du Comité du Cheval Français: le déferrage, le couplage des chevaux au pari mutuel et le renforcement de la lutte antidopage. Le moins que l’on puisse dire est que leurs travaux ont été productifs.
Le trot vers une interdiction de déferrer ?

Les chevaux devront avoir les pieds protégés et les sanctions vont s'alourdir pour les entraîneurs pris dans les mailles du contrôle anti-dopage.
Concernant le déferrage, le texte présenté aux participants prévoyait de préciser nettement les contours d’une pratique entourée d’un certain flou artistique, et de passer, dès le prochain meeting d’hiver, d’une « intention » de déferrer son cheval émise par l’entraîneur à un engagement ferme et définitif, hormis quelques cas de force majeure.
De fait, et revenant en cela sur les conclusions de l’enquête effectuée auprès de l’ensemble des comités régionaux dans le cours de l’été, l’assemblée a choisi de recaler le débat en amont. Elle a exprimé par un vote sans ambiguïté sa volonté de voir les chevaux courir, à l’avenir, seulement s’ils ont les pieds protégés. Les travaux menés hier n’ayant pas permis aux membres du comité de trouver un accord définissant ce que doit être cette protection, il reviendra à un prochain comité (il est prévu en décembre) de reprendre les débats là où ils en sont restés hier. D’ici là, bien entendu, les dispositions actuelles restent en vigueur. Mais cette perspective, qui ravira les amoureux des chevaux, sensibles à la douleur de l’animal, est de toute évidence appelée à faire parler longuement dans le milieu du trot.
Sur le sujet du dopage, il a été décidé un quasi-doublement des peines et une envolée du tarif des sanctions financières. L’interdiction d’administrer un traitement à un cheval commence non plus à la déclaration de partant, mais vaut dès la clôture de son engagement. Un suivi longitudinal va être mis en place. En cas de contrôle positif, la durée de l’ensemble des suspensions minimales est quasiment doublée, et précise les « tarifs » en cas de récidive·: jusqu’à deux ans de suspension lors d’une rechute, radiation définitive en cas de troisième infraction. Les « manipulations sanguines » sont explicitement apparentées au dopage. Le texte renforce les sanctions contre les chevaux faussement retirés chez un entraîneur frappé d’interdiction d’entraîner. Enfin, le plus spectaculaire, les entraîneurs fautifs s’exposent à être durement frappés au portefeuille. Un cas de dopage caractérisé (anabolisants) coûtera jusqu’à 100 000·€ (15 000 aujourd’hui), voire 500.000·€·!
Enfin, après le galop au printemps, le trot s’apprêtait à faire passer de vie à trépas la notion d’écurie dans la rémunération des paris simples gagnants. Mais la mesure s’est heurtée à une opposition très vive de la part des représentants des professionnels, de sorte que le texte a été retiré. La question est désormais de savoir si les parieurs vont être soumis à deux régimes différents selon qu’ils misent sur des courses de trot ou de galop.
Repost 0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 11:02
BONNE FÊTE NATIONALE A TOUS LES COMPATRIOTES

Repost 0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 11:17


1ère catégorie trot:

  • Piste homologuée : 1 243 mètres environ (sable), largeur 18 m, ligne droite 350 m,

    • aire de départ à 2 175 m

    • aire de départ à 2 775 m
    • départ autostart à 2 000 m
    • départ autostart à 2 000 m

1ère catégorie galop pôle régional

  • Piste homologuée : 1 512 mètres environ (herbe) largeur 20 m.
    16 partants maximum

www.vendee-courses.com




Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 10:50

Obstacles

Profils des obstacles

 

 




Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 11:36


en prime d'autres belles vidéos dont OURASI
Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 12:28

BRUXELLES "Je serai encore à Bruges la saison prochaine", affirmait, avec son assurance naturelle, François Sterchele, à la veille d'Anderlecht - Club Bruges. Le buteur liégeois n'y sera plus, hélas, qu'en pensée: il s'est tué, au volant de sa voiture, dans la nuit de mercredi à jeudi, sur la route de Vrasene, près de Beveren.

Avec Sterchele, le Club Bruges perd son meilleur attaquant de la saison. Le Liégeois a accompli une ascension fulgurante en cinq saisons. Il avait débuté à Loncin, près de Liège avant de rallier le FC Liège. C'est à La Calamine, en promotion, qu'il entama sa progression: il termina meilleur buteur avec 24 goals. Un an plus tard, il brilla à OH Louvain. Puis Jacky Mathijssen, alors entraîneur de Charleroi, lui offrit une première chance au Sporting. Sterchele démontra très vite qu'il pouvait briller en D1. Il le confirma au GB où, en totale complicité avec Cavens, il devint meilleur buteur de la D1 avec 21 goals.

Le Liégeois bénéficia alors d'un formidable embarras pour poursuivre sa carrière: il fut sur le point de se lier à Anderlecht avant de se raviser et… d'opter pour Bruges - pour cinq ans - alors qu'on le croyait parti pour le Standard de préférence à Heerenveen, qui le sollicitait également. A Bruges, François Sterchele avait fait l'unanimité. Les supporters adoraient son style et sa façon si particulière de célébrer les buts qu'il inscrivait, en faisant tourner sa main près de son oreille, en hommage à Luca Toni, son idole.
Sterchele brillait surtout dans l'axe. Mais il se dévouait également pour son équipe quand Jacky Mathijssen le déplaçait sur un flanc, poste qu'il n'affectionnait guère.

Sûr de lui, charmeur quand il le voulait, irritant, souvent, pour ses adversaires, François Sterchele constituait une réussite au Club Bruges. Il avait endossé quatre capes de Diable Rouge et devait constituer encore, la saison prochaine, un maître atout d'un Club européen.

Sterchele sera inhumé mardi prochain

François Sterchele sera inhumé mardi prochain au cimetière de Alleur a fait savoir la commune de Ans. Son corps doit être amené jeudi après-midi au funérarium Foret, rue Reine Astrid, 44 à 4432 Alleur. Des visites pourraient être autorisées vendredi entre 15h et 19h.

M. D. et Belga


 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de caruso
  • Le blog de caruso
  • : toutes les courses en un clin d oeil
  • Contact

Infos du blog

LA PAROLE EST D'ARGENT
MAIS LE SILENCE EST D'OR
 
img-124414bu1s4.gif
 
.
.

JE VOUS ATTENDS TRES NOMBREUX AU MINI CHALLENGE DE CARUSO

     2014       

DECEMBRE

MICHON.....5590.6

2015

JANVIER

(A TITRE INDICATIF)

13/01....OLCHEV...4682

13/01.....JUNKY....4682

16/01....SERGIO...1046.9

23/01....VAN....1432.1

23/01....PASSION....1470.9

23/01....ANTARES....2335.6

25/01....JULES....3314.8

26/01....JEAN_CLAUDE ....1632.5

FEVRIER

04/02.....CARUSO.....1397.2

07/02....PASSION....1165.1

11/02....BB59....2878.2

REGLEMENT

(lien)

POUR VOIR LES PRONOS DU CHALLENGE....

Cliquez sur ( voir les commentaires ) en dessous du post du jour

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

NOS CHAMPIONS

2013

JAN/JACOBINUS///(7943)

FEV/JACOBINUS///(5926)

MARS/ BTC //( 17687.7 )

  AVRIL/ LOUSTIC //( 8764 )

MAI/ CARUSO //( 7104 )

JUIN/BB59//(6616.6)

JUILLET/ABDELLAH//(9649.7)

AÔUT/FRED//(7068.2)

SEPTEMBRE/PVGTR//(6320.2)

OCTOBRE/JACOBINUS//(8570)

NOVEMBRE/ PVGTR//(10670.5)

DECEMBRE/ CHOUNOU//(7868.7)

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

2014

JAN/CARUSO///(13146.4)

FEVRIER///MYRIAM (6133.3)

MARS///JEAN_CLAUDE (15976.4)

AVRIL///FRED (5657.8)

MAI///FRED (17931.4)

JUIN///SULKY(7505.8)

JUILLET///PVGTR(36972.9)

AOUT///BB59 (5777.4)

SEPTEMBRE///BB59(6482.5 )

OCTOBRE///BB59(9730)

NOVEMBRE///B1 JUNKY+PVGTR (9965.9)

DECEMBRE///VAN (8511.3 )

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

2015

JAN///JUNKY (7132.4 )

FEV///JEAN-CLAUDE (9249)

MAR///SERGIO (6275.6)

AVR///

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

 

NOUVEAU CONTACT:

lagadoue2000@gmail.com

 

POUR ECOUTER MES VIDEOS ....
COUPEZ LE SON DE LA RADIO
 

 

Recherche

Archives

Classement 04/15

124198833.jpg

CLASSEMENT GENERAL 11 AVRIL 2015

BB59=1699,5

OLCHEV=1301,9

SERGIO=888,7

TONTON=848,7

ANNETTE=809

JEAN_CLAUDE=755,3

MYRIAM=705,8

JUNKY=693,6

MARINE=651,6

OUNOURS=646,4

PVGTR=568,5

VAN=524,4

PMU=508,8

BTC=496,6

LEON=477,3

CARUSO=439,2

ANTARES=353,1

JACOBINUS=182,1

TITI=141,3

CATH=78,6

Challenge 03/2015

FELICITATION

A NOTRE NOUVEAU

CHAMPION .......SERGIO

SERGIO:6275.6

TONTON:5840.7

MARINE:5731.6

JUNKY:5159.2

PVGTR:3831.4

JEAN_CLAUDE:3797

OLCHEV:3430

VAN:3277.6

CARUSO:3232.9

OUNOURS:2993.4

MYRIAM:2782.2

ANNETTE:2280.2

BTC:1939.6

BB59:1522.5

JACOBINUS:1395.4

ANTARES:1367.3

PMU;1175.1

CATH:1034.8

MICHON:470.5

NASSIM:40

Catégories

Fêtes et dictons

Statistiques

Compteur Global gratuit sans inscription

MERCI